TOMMASO BORDONI

Costume en lin vert impeccablement ajusté, sourire éclatant, regard franc et assurance mesurée, il se dégage un charme et une élégance oubliés à l’arrivée de Tommaso Bordoni. C’est que pour le tailleur d’origine belgo-italienne, un costume sur mesure, c’est plus qu’un simple habit, c’est l’apparat qui va de pair avec le style de vie et l'attitude du gentleman. 

Rien ne prédestinait ce jeune homme ambitieux à habiller les personnalités et anonymes les plus exigeants du pays. Orphelin de père dès sa petite enfance, c’est son grand-père paternel qui sera son modèle. Respectable homme d’affaires italien à l’allure et aux manières impeccables, Bordoni senior lui inculque des valeurs telles que la galanterie, la bienveillance, la distinction et l’étiquette, qui ne sont pas pour lui de simples concepts mais un authentique art de vivre. Après de brillants débuts dans la vente, où Tommaso s’impose sans difficulté grâce à ses qualités humaines remarquables et une capacité hors du commun à cerner les gens, il se fait rattraper par ses rêves d’enfant. « À 10 ans, je rêvais d’un avenir de gangster ou d’homme d’affaires pour pouvoir mettre un costume tout comme un chauffeur de bus enfile son uniforme, ou un pompier sa combinaison», nous livre Tommaso Bordoni. C’est donc à l’enfance que remonte son obsession pour les costumes sur mesure. Une véritable passion pour le perfectionnisme, la qualité et la beauté.

C’est ainsi qu’à l'âge de 26 ans, Tommaso lâche sa carrière pour faire le tour du monde pendant 1 an, à la recherche des plus beaux tissus (lin d’Irlande, cachemire d’Italie, soie du Vietnam, mérinos de Nouvelle-Zélande, etc.) et du partenaire idéal pour y installer sa confection.

Une approche personnalisée

Un VP Bordoni n’est pas un simple « costume sur mesure » ; Tommaso explique que « chaque client est différent. Chaque costume est unique et doit être une extension de la personnalité de celui qui le porte. C’est pourquoi il est très important pour moi de savoir à qui j’ai affaire avant d’ouvrir mon répertoire à tissus ». Là où un tailleur « standard » prend en moyenne entre 12 et 22 mesures, il ne faut pas moins de 44 mesures pour un VP Bordoni. Et c’est Tommaso lui-même qui se présente chez les gens à la maison, prend le temps de les connaître, d’écouter leurs souhaits et de les accompagner vers la confection d’un costume parfait jusque dans les moindres détails, entièrement fait main dans des matériaux de la plus haute qualité. Le client se fait le designer de son costume en choisissant le type de coutures, le nombre et le type de boutons, les éventuelles poches « secrètes », le nom brodé à l'intérieur et le type de finitions. Et ce degré de perfection a un prix étonnement abordable, grâce à la politique de coûts très maîtrisée de Bordoni VP qui, non seulement, choisit de travailler en direct, sans intermédiaires, avec les fermes de soie ou les tisseurs de cachemire, mais a également fait le choix de ne pas avoir de boutique. Ainsi, il vous faudra débourser entre 800 et 1200 €, soit 5 fois moins que pour d’autres grandes marques, pour rivaliser d’élégance avec les références en la matière. 

Mon grand-père disait toujours : « Si vous faites de votre mieux pour les autres, les autres feront automatiquement de leur mieux pour vous. Vous récoltez alors ce que vous semez. »

Ce crédo a déjà amené Véronique De Kock, Adil El Arbi et Billal Fallah, Bab Buelens et Vincent Banic, entre autres « bekende Vlamingen », à faire appel à ses services sous son label Bordoni VP. Son succès a d’ailleurs déjà fait écho au-delà des frontières et il a notamment été appelé à réaliser un costume sur mesure pour Jordan Belfort, l’ex-courtier américain que l'on appelle « Le Loup de Wall Street » (ndlr : celui qui a inspiré le film du même nom). Rien que ça !

Strak in het pak, stralende glimlach, vastberaden blik en de nodige zelfverzekerdheid: Tommaso Bordoni straalt charme en elegantie uit. Voor deze kleermaker van Belgisch-Italiaanse afkomst gaat een maatpak dan ook samen met de levensstijl en de attitude van een gentleman. Deze ambitieuze jongeman leek niet echt voorbestemd om de meest veeleisende bekende en minder bekende mensen van het land te kleden. Zijn Italiaanse grootvader bracht hem bij dat vriendelijkheid, voornaamheid en etiquette een authentieke levenskunst vormen. Na een schitterend debuut in de verkoop, ging hij toch zijn jongensdroom achterna. “Toen ik 10 was, droomde ik ervan om gangster of zakenman te worden, om altijd een maatpak te kunnen dragen.” Op 26-jarige leeftijd besliste Tommaso om een jaar lang de wereld rond te reizen, op zoek naar de mooiste stoffen en de ideale partner voor zijn confectie.

MIV_2433.jpg

Persoonlijke aanpak. “Elke klant is anders. Elk kostuum is uniek en moet een verlengstuk zijn van de persoon die het draagt.” Terwijl een ‘standaardkleermaker’ gemiddeld 12 tot 22 maten neemt, worden voor een Bordoni VP maar liefst 44 maten opgemeten. Dat doet Tommaso zelf, bij de klant thuis. Toch hangt aan deze persoonlijke aanpak een verrassend betaalbaar prijskaartje vast – mede omdat Tommaso bewust geen boetiek heeft. Mijn grootvader zei altijd: “Als je het beste van jezelf geeft voor anderen, zullen anderen automatisch het beste van zichzelf geven voor jou. Zo oogst je wat je zaait.” Dit credo heeft ervoor gezorgd dat tal van ‘bekende Vlamingen’ al een beroep hebben gedaan op zijn diensten. Hij kent trouwens ook succes in het buitenland. Zo mocht hij al een maatpak maken voor de voormalige Amerikaanse makelaar Jordan Belfort, beter bekend als ‘The Wolf of Wall Street’. Niet niks dus!

MIV_2400.jpg

Bron: https://www.pollenmag.com/stories/tommaso-bordoni

info@bordoni-vp.com
T +32 499 10 26 09


Privacy
Algemene voorwaarden
Sitemap

Schrijf je in voor onze nieuwsbrief

{{ newsletter_message }}

x

{{ popup_title }}

{{ popup_close_text }}

x